Les guides du thème
Problème de trésorerie : comment faire face ?

Impact des impayés sur la trésorerie

Temps de lecture : 6 minutes
Publié le
30/9/2021
par
Edouard Hocdé

Les impayés peuvent avoir des conséquences désastreuses sur votre trésorerie. Heureusement, des solutions existent et vous éviteront de mettre la santé financière de votre entreprise en danger en vous protégeant du risque d’impayés.

L’impact des impayés sur la trésorerie d’une entreprise

Le rapport annuel 2019 de l'observatoire des délais de paiement de la banque de France estime que “les retards dépassant 30 jours exercent un effet réellement aggravant, puisqu’ils augmentent la probabilité de défaillance d’une entreprise de plus de 40%”. C’est pourquoi Dimpl vous aide à résoudre vos problèmes de trésorerie, en vous aidant à limiter ces retards le plus possible.

Les impayés déséquilibrent de votre trésorerie

Si le moteur de votre entreprise, autrement dit la trésorerie, n’est plus alimenté, c’est la panne assurée ! Au-delà du manque à gagner indéniable qu’induit une facture impayée, le défaut de paiement peut nuire dangereusement à votre trésorerie : votre délai moyen de paiement (DSO du recouvrement) augmente et votre besoin en fonds de roulement grimpe également. Dans ce cas, il vous faut rapidement trouver des solutions de financement de trésorerie si vous voulez continuer à financer les salaires, les charges et les projets de développement.

Aller à la section
Le coût d’un retard de paiement

Les retards de paiement et les impayés augmentent votre charge de travail

Les retards de vos clients affectent directement votre équipe comptable. Une facture non-réglée, c’est un suivi spécifique à mener : des appels, des mails, des courriers… Toutes ces démarches de recouvrement des impayés amiable et judiciaire sont particulièrement chronophages et ralentissent votre productivité.

Les impayés peuvent vous mener au dépôt de bilan

Lorsque les impayés sont récurrents ou s’accumulent, ils peuvent vous mettre dans une situation catastrophique : impossibilité d’acheter les stocks dont vous avez besoin et de répondre à la demande, retard dans le paiement de vos propres fournisseurs, il devient difficile de payer les salaires de vos employés, etc. C’est un cercle vicieux dans lequel il ne vaut mieux pas tomber, car il peut être particulièrement difficile de s’en relever. Les entreprises dont la majeure partie de l’activité dépend d’un gros client doivent être particulièrement vigilantes, car dans ce cas, les clients mauvais payeurs risquent de les mener tout droit à la faillite.

Quel est le coût d’un retard de paiement ?

Selon le Figaro, “les retards de paiement continuent surtout de pénaliser les PME [...] avec un manque à gagner (en termes de trésorerie non disponible dans les délais légaux) estimé [...] à 19 milliards pour 2019”. Ainsi, les retards de paiement ont plusieurs effet pervers :

  • un manque de trésorerie à gagner certain,
  • une dépense en charge administrative
  • les frais de financement envisagés pour couvrir le “trou de trésorerie” causé par les retards.

Dans la grande majorité des cas, l’argent emprunté devra être remboursé, avec des intérêts souvent conséquents.

Quelles entreprises sont concernées par les impayés ?

Malgré la mise en place d’une réglementation juridique spécifique, les entreprises françaises continuent de souffrir de retards de paiement importants.

Les TPE et PME au premier plan

Toutes les sociétés, quelles qu’elles soient, peuvent avoir à faire face à des impayés, mais les chiffres démontrent que les TPE et les PME sont particulièrement vulnérables. Le non-respect des délais de paiement est d’ailleurs responsable de 25 % des faillites des PME (1) ! C'est pourquoi l'affacturage TPE et l'affacturage PME est de plus en plus sollicité.

Le BTP, toujours impacté par la nature de son industrie

L'affacturage dans le bâtiment est très fréquent. En effet, le secteur de la construction constate, en moyenne, un délai de paiement client de 62,9 jours contre 42,7 jours pour la moyenne nationale tous secteurs confondus en 2019. Au-delà de cet écart de DSO conséquent, l’inquiétude repose sur son évolution : ce nombre est stable depuis 2004 alors qu’il a diminué de 8 jours en moyenne tous secteurs confondus selon le bulletin de la Banque de France de Février 2021.

Vous connaissez Dimpl ?
90% du montant de la facture perçu à l'échéance, quoi qu'il arrive.

Les solutions de gestion des impayés

Prévenir le risque d’impayé

Des solutions existent pour minimiser le risque d’impayés, voire le supprimer. En prenant un maximum de mesures préventives, vous pouvez financer votre besoin en fond de roulement. Voici les solutions qui s’offrent à vous :

  • Évaluer le risque client pour s’assurer de la solidité financière des nouveaux clients. Avant de traiter avec eux, rassemblez un maximum d’informations et prêtez attention aux signes avant-coureurs afin d’éviter les mauvais payeurs.
  • Suivre l’état de votre trésorerie régulièrement et avec attention. Des logiciels de gestion de trésorerie pourront vous y aider et vous permettront de réagir suffisamment tôt face à une difficulté.
  • Proposer un escompte à vos clients pour les inciter à vous payer sans attendre la date d’échéance.
  • Suivre rigoureusement l’état de vos créances. Relancez vos clients au moindre retard en les informant des pénalités qui s’appliquent. Contactez-les par tous les moyens dont vous disposez : email, téléphone, courrier, recommandé...

Couvrir le risque d’impayé

Afin de couvrir le risque d’impayés, vous pouvez déléguer tout ou partie du poste clients en le confiant à des sociétés externes dont c’est le métier. Selon les cas, elles pourront prendre en charge le suivi de vos créances et le recouvrement.

  • L’affacturage : le contrat le plus courant repose sur la cession de vos créances au factor qui prendra en charge le poste clients et vous versera immédiatement le montant des factures. Principaux inconvénients : les contrats sont généralement complexes et l’affacturage a un coût important.
  • L’assurance-crédit : avec l’assurance-crédit, vous êtes assuré contre les risques d’impayés. Il faudra néanmoins compter sur un délai de carence de plusieurs mois avant d’être indemnisé.
  • L’assurance à la facture : l’assurance à la facture Dimpl vous protège contre les impayés et vous garantit le versement de 90 % du montant de la facture dès la date d’échéance. Les 10 % restants vous sont versés au paiement du client. En cas de défaut de paiement, vous conservez les 90 %.

La gestion des impayés par Dimpl

À quoi sert Dimpl ?

Dimpl est un service d’assurance contre les impayés qui protège votre entreprise contre le retard et le défaut de paiement. Nous prenons en charge la relance de vos factures assurées de façon personnalisée, en prenant soin de votre relation client.

Comment ça marche ?

Avec Dimpl, couvrir une facture n’a jamais été aussi simple. La procédure se fait en ligne et en quelques minutes seulement.

✔️ Vérifiez l’éligibilité de votre facture depuis notre simulateur.

✔️ Assurez votre facture en ligne, jusqu’à 10 jours avant la date d’échéance.

✔️ Encaissez 90 % du montant de la facture à l’échéance.

✔️ Les 10 % restants sont versés au règlement du client.

✔️ En cas de défaut de paiement, vous conservez les 90 % sans frais additionnels.

Pourquoi souscrire à cette solution ?

Dimpl vous protège à la fois contre les retards de paiement et les impayés. C’est une solution moins coûteuse et plus souple que l’affacturage classique. Vous assurez uniquement les factures de votre choix, sans engagement. Chaque facture couverte bénéficie d’une assurance souscrite auprès de notre partenaire Euler Hermès, leader mondial de l’assurance-crédit. Dimpl, c’est la garantie d’être payé à l’heure, même lorsque votre client vous fait défaut.

Combien ça coûte ?

Pas de prise de tête 🙃, Dimpl vous propose une offre simplifiée :

  • Un tarif sans engagement, à partir de 2 % du montant de la facture.
  • Un tarif sur abonnement, à partir de 360 € pour 20 000 € assurés, soit 1,8 % du montant de la facture.
Prenez rendez-vous avec Guillaume et découvrez le fonctionnement de Dimpl (10 minutes max, promis)
"La principale inquiétude de nos clients startup c'est le cash flow. Dimpl apporte de la sérénité au CEO qui peut se concentrer sur sa croissance"
Raphaël, CEO de Dimpl
Maintenant vous connaissez Dimpl.
Paiement à échéance, recouvrement externalisé et assurance impayé.

Questions fréquentes sur les impayés et la trésorerie

Comment financer les besoins de trésorerie à court terme ?

Les solutions de financement de trésorerie à court terme sont nombreuses : emprunt bancaire, autorisation de découvert, affacturage, cession Dailly, augmentation de capital, apport en compte courant d’associés, etc. Une solution novatrice et moins coûteuse s’est également fait une belle place sur le marché :  l’assurance à la facture !

Comment éviter que mes clients se financent à mes dépens ?

Certains grands groupes sont réputés pour être de mauvais payeurs, avec des délais de paiement souvent négociés à 60 jours, auxquels s’ajoutent souvent des retards de paiement ! Dans certains cas le règlement intervient donc plusieurs mois après l’émission de la facture. Ces pratiques ont un impact très négatif sur les TPE et PME qui préfèrent parfois refuser le contrat. Dans ce type de cas, l’assurance à la facture peut vous éviter de vous retrouver dans une situation à risque.