Les guides du thème
Problème de trésorerie : comment faire face ?

Financer sa trésorerie, tour d'horizon des solutions

Temps de lecture : 4 minutes
Publié le
21/7/2021
par
Edouard Hocdé

Aussi courants que stressants, les problèmes de trésorerie sont un vrai fléau pour les entrepreneurs... Comment optimiser sa trésorerie lorsque l’activité nécessite un apport conséquent en cash mais que les fonds propres de l’entreprise ne le permettent pas ?

Sommaire
1
Qu’est-ce qu’un besoin de trésorerie ?
2
Dans quels cas financer sa trésorerie ?
3
Les solutions de financement des besoins de trésorerie
4
Choisir la solution de financement de trésorerie adaptée
5
Le financement de trésorerie par Dimpl

Qu’est-ce qu’un besoin de trésorerie ?

Le besoin de trésorerie ou comptablement le “besoin en fonds de roulement” (BFR) est un indicateur clé, sinon le principal indicateur, à prendre en considération pour piloter son activité. Il correspond au montant nécessaire pour couvrir les dépenses d’une entreprise. Pour le calculer, on tient donc compte du décalage entre les dépenses de l’entreprise et ses recettes. Une entreprise qui dispose d’une trésorerie saine est capable de faire face à ses dépenses quotidiennes et de respecter ses engagements vis-à-vis de ses fournisseurs, ses clients et ses employés. Une trésorerie saine repose sur une bonne gestion,  une optimisation du BFR et un financement de trésorerie adapté à la situation économique de l’entreprise.

Aller à la section
Les solutions de financement

Dans quels cas financer sa trésorerie ?

  • Lors de la création de l’entreprise : pour se lancer, certains entrepreneurs ont besoin d’un financement. Cette trésorerie de départ peut servir à l’achat de matériel, d’un stock de départ ou à rémunérer le personnel au lancement de l’entreprise.
  • Pour financer le développement et la croissance de l’entreprise : les TPE-PME et startup qui connaissent une croissance rapide de leur activité peuvent être confrontées à une augmentation soudaine de leur besoin de trésorerie. Elles devront, par exemple, investir dans de nouveaux outils, se doter d’un plus grand espace de stockage ou embaucher du personnel.
  • Lorsque l’entreprise doit faire face à des difficultés de trésorerie : une société peut également avoir recours au financement court terme de sa trésorerie pour se remettre à flot. Un imprévu qui survient, des impayés qui s’accumulent, des intempéries qui pénalisent l’activité… autant de raisons qui peuvent mettre à mal votre trésorerie et nécessiter un besoin de financement.

Les solutions de financement des besoins de trésorerie

Deux types de financement peuvent soulager une trésorerie : un apport externe - par une banque, un organisme de prêt ou des investisseurs - ou un apport interne, par le biais des associés.

Le financement bancaire

Pour financer leur trésorerie, TPE, PME et startup peuvent recourir à différents moyens :

  • Le crédit bancaire : le crédit ou l’emprunt bancaire est la solution la plus classique. Vous négociez un crédit à court terme auprès de votre banque, que vous rembourserez en y ajoutant le versement des intérêts.
  • L’autorisation de découvert : votre banque vous autorise un découvert pour une certaine durée, un plafond limité et en échange du paiement d’intérêts (agios).
  • L’affacturage : en faisant appel à une société d’affacturage, vous lui cédez toutes ou partie de vos créances, ainsi que la gestion du poste client: notamment les relances. En contrepartie, le factor finance les créances. Il vous verse immédiatement le montant des factures en prélevant une commission au passage.
  • La cession Dailly : la cession Dailly consiste à céder à un établissement bancaire vos créances client. La banque ne s’occupe pas de la gestion du poste client, mais elle vous verse le montant de la facture en attendant son règlement. Que la facture soit honorée ou non par votre client, vous devrez rembourser la banque, avec des intérêts.

Le financement par les associés

  • L’augmentation de capital : les associés peuvent venir renforcer leur trésorerie en injectant des liquidités dans le capital social de l’entreprise. Ce faisant, ils augmentent la capacité de financement de la société et facilitent les négociations et l’accès à l’emprunt bancaire.
  • L’apport en compte courant d’associés : un ou plusieurs associés mettent leurs fonds propres sur un compte courant à disposition de l’entreprise. Les fonds peuvent être remboursés à tout moment à l’associé prêteur, avec ou sans intérêts. L’apport en compte courant d’associés vient, lui aussi, renforcer la capacité de financement de l’entreprise.
Vous connaissez Dimpl ?
90% du montant de la facture perçu à l'échéance, quoi qu'il arrive.

Choisir la solution de financement de trésorerie adaptée

L’enjeu est de trouver le juste équilibre entre financement interne et financement externe pour ne pas alourdir vos charges et préserver votre trésorerie. Si vous disposez de fonds propres, le financement interne est une solution idéale pour consolider votre trésorerie à moindre coût. Si vous optez pour une solution externe, vous devrez tenir compte du coût de la solution choisie et de ses prévisions de rentabilité, prendre en considération les éventuelles garanties à apporter à votre partenaire financier (gage ou caution personnelle par exemple) et, d’une manière générale, mesurer le risque que vous encourez.

L’affacturage est particulièrement adapté aux entreprises qui génèrent un BFR important, que ce soit par la nature de leur activité ou par une croissance soutenue.

Le financement de trésorerie par Dimpl

À quoi sert Dimpl ?

Dimpl réinvente l’affacturage pour proposer aux TPE, PME et startup une solution nouvelle, plus adaptée à leurs besoins. Avec Dimpl, vous restez propriétaire de votre créance, ce qui vous permet également de maintenir de bonnes relations avec vos clients. Vous assurez votre facture contre le retard de paiement et déléguez la gestion des relances à une équipe formée au recouvrement amiable et qui connaît bien votre fonctionnement.

Comment ça marche ?

Vous souhaitez assurer une ou plusieurs de vos factures ? Rien de plus simple :

  1. Testez l’éligibilité de la facture via notre simulateur.
  2. Assurez votre facture en ligne en quelques minutes.
  3. Demandez le versement du montant de la facture dès l’échéance.

Vous percevrez 90 % du montant HT de la facture et les 10 % restants vous seront versés dès que le client aura honoré sa facture.

Pourquoi souscrire à cette solution ?

  • Dimpl vous permet d’éviter d’éventuels problèmes de trésorerie dus aux retards et aux défauts de paiement. C’est l’une des principales causes de faillites des TPE-PME !
  • L’assurance à la facture est une solution moins coûteuse que la plupart des solutions de financement classiques comme l’affacturage ou l’emprunt bancaire.
  • Grâce à Dimpl, les retards de paiement ne limitent plus votre croissance. Votre entreprise peut anticiper et se développer à son rythme.

Combien ça coûte ?

Dimpl vous propose deux offres. Une tarification à la facture, sans engagement, à partir de 2 % du montant HT de la facture. Une formule sur “abonnement” avec un tarif dégressif selon le volume, compris entre 1,2 et 1,8 % du montant HT assuré par mois.

Prenez rendez-vous avec Prudence et découvrez le fonctionnement de Dimpl (10 minutes max, promis)
"La principale inquiétude de nos clients startup c'est le cash flow. Dimpl apporte de la sérénité au CEO qui peut se concentrer sur sa croissance"
Raphaël, CEO de Dimpl
Maintenant vous connaissez Dimpl.
Paiement à échéance, recouvrement externalisé et assurance impayé.

Questions fréquentes sur le financement de trésorerie

Comment financer les besoins de trésorerie à court terme ?

Les solutions de financement de trésorerie à court terme sont nombreuses : emprunt bancaire, autorisation de découvert, affacturage, cession Dailly, augmentation de capital, apport en compte courant d’associés, etc. Une solution novatrice et moins coûteuse s’est également fait une belle place sur le marché : l’assurance à la facture !

Quelle solution de financement de trésorerie choisir pour une TPE ?

La trésorerie est un enjeu vital pour les TPE et PME, mais la plupart des solutions de financement actuelles représentent un coût et des contraintes non-négligeables. Dimpl a créé l’assurance à la facture pour répondre aux besoins spécifiques des TPE et PME qui souhaitent sécuriser leur trésorerie sans nécessairement demander un encours auprès de la banque, faire intervenir les dirigeants via des garanties personnelles, ni perdre la bonne relation qu’elles entretiennent avec leurs clients.

Comment calculer la durée du besoin de financement de la trésorerie ?

Le besoin en fonds de roulement fait référence à un montant annuel mais, pour être plus représentatif, il peut également être exprimé en nombre de jours. On le calcule de la manière suivante : BFR / CA * 360 jours. Le résultat obtenu représente le BFR en jours d'activité de l'entreprise dans une année. Il vous indique de combien de jours vous avez besoin pour financer l'activité de votre entreprise.