Les guides du thème
Optimiser son processus de facturation pour booster sa trésorerie

Optimiser son besoin en fond de roulement

Temps de lecture : 5 minutes
Publié le
3/9/2021
par
Edouard Hocdé

Un BFR optimisé maintien votre activité sur les rails. Mais les retards et défauts de paiements seront toujours une menace. Découvrez les solutions d’optimisation du BFR de Dimpl pour sécuriser votre compta et assurer le développement de votre entreprise.

Mieux comprendre le BFR

Qu’est-ce que c’est ?

Le fonds de roulement correspond au décalage entre le moment où vous allez devoir payer vos fournisseurs (les décaissements) et celui où vos clients vont vous régler (les encaissements). Le BFR représente donc la trésorerie disponible qui vous est nécessaire pour continuer votre activité en attendant de pouvoir encaisser les créances de vos clients.

Aller à la section
L'importance de maîtriser son BFR

Comment le calculer ?

Le BRF se calcule comme suit :

BFR = (montant des créances + montant des stocks) - dettes des fournisseurs

Comment l’interpréter ?

  • Si le résultat obtenu est positif, cela signifie que le montant des encaissements en attente est supérieur à celui des décaissements. Votre entreprise doit honorer ses dettes fournisseurs avant de pouvoir encaisser les créances de ses clients. Vous avez donc besoin d’un fonds de roulement pour assurer la continuité de votre activité.
  • Si le BFR est négatif, vous n’avez pas de besoins financiers immédiats pour la poursuite de votre activité, car vous payez vos fournisseurs après avoir encaissé les créances de vos clients.

Un BFR positif ou négatif peut être lié à la nature de votre activité et à son fonctionnement. Il faut en tenir compte et optimiser ce BFR pour éviter de mettre la trésorerie de votre entreprise en danger.

Pourquoi maîtriser son BFR ?

  • pour améliorer sa rentabilité
  • pour réduire ses besoins en financement
  • pour limiter les risques de défaillance/li>
Aller à la section
optimisation du BFR : pour qui ?

Optimiser le BFR pour améliorer sa rentabilité

Optimiser le besoin en fonds de roulement de l’entreprise consiste à mettre en place des stratégies pour réduire les délais d’encaissement des clients, augmenter le délai de paiement des fournisseurs et diminuer le délai de rotation des stocks. Toutes ces actions concourent à l’amélioration de votre rentabilité.

Optimiser le BFR pour réduire ses besoins en financement

Financer son BFR et sa trésorerie peut coûter cher à l’entreprise. En optimisant votre besoin en fonds de roulement, vous pourrez éviter le recours à des financements courts termes tels que l’affacturage ou le prêt bancaire, qui sont des solutions onéreuses.

Améliorer le BFR pour limiter les risques de défaillance

En quoi améliorer le besoin en fonds de roulement pourrait-il éviter les risques de défaillance d’une entreprise ? C’est simple : si vous ne parvenez pas à provisionner suffisamment votre BFR, cela pèsera lourdement sur votre trésorerie. Vous risquez de vous retrouver à court de liquidité, ce qui pourrait vous exposer à l’insolvabilité, la cessation de paiement, voire le dépôt de bilan.

Vous connaissez Dimpl ?
90% du montant de la facture perçu à l'échéance, quoi qu'il arrive.

Optimisation du BFR : pour qui ?

Qui est concerné ?

Toutes les entreprises ont intérêt à optimiser leur BFR ! Que vous soyez entrepreneur, gérant d’une startup, d’une TPE, d’une PME ou d’une grande entreprise, l’amélioration de votre rentabilité et le développement de votre activité passe nécessairement par une bonne maîtrise de votre trésorerie et l’optimisation de votre BFR.

Quels sont les prérequis ?

Avant de pouvoir entamer une démarche d’optimisation de son BFR, il est essentiel d’en avoir une juste estimation. Le BFR est amené à évoluer. Pour bien le mesurer, il faut suivre régulièrement sa trésorerie et être en mesure de l’anticiper en tenant compte des prévisions de chiffre d'affaires, des projections de financement, des délais de paiement de vos clients, etc.

Comment améliorer son besoin en fonds de roulement ?

Pour améliorer votre BFR, il y a 3 principaux leviers à actionner :

  • la gestion des stocks
  • les dettes fournisseurs
  • le poste client

Agir sur la gestion des stocks

Plus les stocks d’une entreprise augmentent, plus son BFR est important. En optimisant la gestion des stocks, vous pouvez diminuer votre BFR. Pour cela, voici quelques pistes :

  • Organiser des inventaires régulièrement de manière à mieux contrôler les stocks et éviter une surproduction.
  • Travailler à flux tendu pour avoir un minimum de stock.
  • Essayer de réduire davantage les délais de livraison de vos clients.
  • Réduire les délais d’approvisionnement de vos fournisseurs.
  • Proposer des opérations commerciales pour écouler les invendus.

Agir sur la dette fournisseur

Retarder au maximum les décaissements, tout en respectant les délais légaux, vous permet d’améliorer votre BFR puisque vous gardez votre trésorerie plus longtemps. Pour le faire, vous pouvez :

  • Négocier des délais de paiement plus longs avec vos fournisseurs.
  • Ne pas les payer en avance malgré les escomptes proposés.
  • Choisir des fournisseurs dont les délais de livraison sont fiables et rapides afin de vendre vos stocks rapidement.

Agir sur le poste client

Plus vos encaissements augmentent, plus votre BFR diminue. Pour réduire votre BFR en agissant sur le poste client, plusieurs actions sont possibles :

  • Baisser vos délais de paiement afin d’être réglé plus vite.
  • Demander un acompte ou un paiement comptant.
  • Proposer des escomptes pour paiement anticipé.
  • Instaurer un suivi rigoureux de vos créances et un système de relance efficace.
  • Faire appel à un factor.
  • Assurer ses factures pour ne plus subir les retards ou défauts de paiement.

L’optimisation du BFR par Dimpl

À quoi sert Dimpl ?

Dimpl est un service d’assurance à la facture qui permet aux TPE et PME de résoudre les problèmes de trésorerie liés aux retards et aux défauts de paiement.

Comment ça marche ?

Lorsque vous assurez une facture chez Dimpl, nous vous versons 90 % du montant hors taxes de cette facture au jour J de l’échéance. Les 10 % restants vous seront versés dès que votre client aura réglé la facture. Si le client se retrouve en défaut de paiement, vous conservez les 90 % perçus.

Pourquoi souscrire à cette solution ?

➜ Avec Dimpl, fini les retards de paiement qui plombent votre trésorerie. Vous êtes payé à la date d’échéance, ce qui vous permet de mieux maîtriser votre BFR et de doper votre trésorerie.

➜ Vous pouvez agir sur votre BFR rapidement : vous avez jusqu’à 10 jours avant la date d’échéance pour assurer une facture.

➜ En réduisant vos encours, vous augmentez votre capacité d’autofinancement et vous consolidez la croissance de votre entreprise.

Combien ça coûte ?

Dimpl propose deux tarifs :

  • Une offre “sans engagement” à partir de 2 % du montant HT de la facture.
  • Une offre “sur abonnement” pour les entreprises souhaitant assurer un portefeuille de factures à un prix dégressif, compris entre 1,2 et 1,8 % du montant HT assuré par mois. Aucune surprise, nos tarifs sont “tout inclus”, même en cas de défaut de paiement.
Prenez rendez-vous avec Guillaume et découvrez le fonctionnement de Dimpl (10 minutes max, promis)
"La principale inquiétude de nos clients startup c'est le cash flow. Dimpl apporte de la sérénité au CEO qui peut se concentrer sur sa croissance"
Raphaël, CEO de Dimpl
Maintenant vous connaissez Dimpl.
Paiement à échéance, recouvrement externalisé et assurance impayé.

Questions fréquentes sur l’optimisation du BFR

Quelles sont les autres options pour financer son fonds de roulement ?

Au-delà de l’optimisation, il existe plusieurs solutions de financement du BFR (lien). Les plus courantes sont l’emprunt bancaire, l’apport en compte courant, la cession Dailly, l’affacturage… Sans oublier l’assurance à la facture ! Une solution plus adaptée aux problématiques des TPE et des PME.

Comment est-ce que les retards de paiement impactent mon auto-financement ?

Les retards de paiement impactent directement votre trésorerie et, faute de trésorerie, votre capacité de financement est réduite. La banque pourrait, par exemple, vous refuser un emprunt bancaire. Votre entreprise est freinée dans ses investissements, et donc dans son développement.