Les guides du thème
Comprendre l’affacturage

Affacturage : les définitions simples pour tout comprendre

Temps de lecture : 5 minutes
Publié le
30/9/2021
par
Raphaël Kakon

Classique ou parfois inversé, dans certains cas notifié ou au contraire confidentiel, l’affacturage peut aussi donner lieu (ou non) à des recours. Pour comprendre tous les types d’affacturage, en voici les principales formes avec leurs définitions.

Définition de l'affacturage

L’affacturage est une solution de financement destinée aux entreprises pour qu’elles bénéficient du paiement anticipé d’une facture avant sa date d’échéance.

Les créances sont transférées à un organisme financier (le factor) qui se charge de ce paiement anticipé et qui s’occupe du poste client de l’entreprise. C’est ce factor qui a en charge le recouvrement des créances.

Aller à la section
Dimpl vs l’affacturage

Hier jugée comme une technique de financement adaptée uniquement aux entreprises en difficulté financière, l’affacturage apparaît aujourd’hui comme une réponse pour les entreprises qui veulent externaliser certaines tâches administratives et s’assurer contre les impayés.

Fonctionnement de l’affacturage

  1. Tout commence par un échange entre votre entreprise et le factor. Vous devez communiquer le nom des clients pour lesquels vous voulez mettre en place l’affacturage pour que le factor vérifie leurs solvabilité et bonne santé.
  2. Lorsque vous vendez un produit ou réalisez une prestation qui donne lieu à facturation, alors vous transmettez la facture à la société d’affacturage.
  3. Elle réalise une avance de la créance et notifie de son côté le client pour le paiement.

En quoi Dimpl est-il différent de l’affacturage ?

L’affacturage est une solution de financement qui permet de disposer du montant d’une facture dès l’émission. Souvent, l’affacturage est associé à une assurance contre les impayés, et leur coûts associés peuvent être élevés et dépendre de contrats complexes.

Aller à la section
Comprendre l'affacturage classique

Dimpl se démarque. Alors que l’affacturage est à comparer à un produit de crédit qui permet de soigner votre BFR, Dimpl se focalise sur les retards de paiement. Notre solution sans engagement, avec un taux bas, vous assure le paiement de 90 % du montant d’une facture à sa date d’échéance.

  • Avec l’affacturage, vous recevez l’argent dès l’émission d’une facture. Avec Dimpl, 90 % du montant vous est versé à la date d’échéance,
  • Avec l’affacturage, le pourcentage du montant d’une facture correspondant aux frais peut représenter de 5 à 7 %. Chez Dimpl, notre commission est de 2 % ou même moins selon le volume,
  • Avec l’affacturage (sauf exception), vous cédez votre créance au factor. Ce n’est pas le cas avec Dimpl : vos clients continuent de vous devoir directement les factures.
  • Sans engagement, l’offre Dimpl est bien plus agile et vous accompagne quand vous le souhaitez, à la facture ou selon une typologie de clients ;
  • Enfin, nous vous accompagnons avec une assurance face au défaut de paiement. Cela vous assure de conserver les fonds que vous avez reçus. Cela n’est pas toujours le cas avec l’affacturage, ce qui vous oblige dans certains cas à rendre les sommes avancées.
Vous connaissez Dimpl ?
90% du montant de la facture perçu à l'échéance, quoi qu'il arrive.

Définition de l'affacturage classique

L’affacturage classique consiste à transférer des créances commerciales vers un factor. C’est lui qui en devient alors propriétaire et qui se charge du recouvrement. En parallèle, le factor vous verse tout ou partie du montant des créances reçues, ce qui vous permet d’être payé avant la date d’échéance prévue.

L’affacturage est une solution de financement qui permet de maintenir un haut niveau de trésorerie. Voilà pourquoi toutes les entreprises peuvent y avoir recours, notamment pour remplacer ou compléter l’emprunt bancaire classique.

Définition de l'affacturage confidentiel

L’affacturage confidentiel se rapproche de l’affacturage notifié non géré. En effet, l’entreprise est responsable de la gestion du poste client. Mais ici, le financement des factures par le factor n’est pas indiqué au client final, qui continue de payer l’entreprise directement.

À l’image de l’affacturage notifié non géré, l’affacturage en mode confidentiel s’adresse aux PME et grandes entreprises qui recherchent un équilibre entre solution de financement et conservation des fonctions vitales du poste client.

Les autres formes d’affacturage

Définition de l'affacturage inversé

Le “reverse factoring”, que l’on désigne également par affacturage inversé, consiste cette fois à réaliser une avance de trésorerie en réglant par anticipation les factures fournisseurs bonnes à payer. Cette avance génère un escompte commercial. L’entreprise qui bénéficie du service d’affacturage inversé peut ensuite rembourser le factor à la date d’échéance classique.

Le principal intérêt de l’affacturage inversé est de garantir le paiement des fournisseurs et ainsi de les fidéliser. Très important notamment pour sécuriser une chaîne d’approvisionnement ou éviter toute rupture de relations commerciales avec des sous-traitants.

Définition de l'affacturage notifié non géré

Alors que l’affacturage classique consiste à transférer la gestion du poste client, cela n’est pas le cas avec l’affacturage notifié non géré. Dans ce cas précis, le recouvrement des créances reste une compétence de l’entreprise.

L’intérêt de l’affacturage notifié non géré est de bénéficier d’une solution de financement pour ne pas attendre le paiement à échéance, tout en gardant la main sur les échanges avec les clients en cas de retard. C’est ce qui explique que l’on retrouve cette offre principalement dans de grandes entreprises avec un service administratif dédié.

Définition de l'affacturage import-export

L’affacturage import-export ne diffère pas de l’affacturage classique dans son fonctionnement. Il peut faire l’objet d’une notification ou au contraire être confidentiel. Sa seule particularité est qu’il permet de financer des factures ou des achats avec des interlocuteurs étrangers.

  • L’affacturage à l’export finance des factures que vous émettez vers un pays étranger.
  • L’affacturage à l’import finance le paiement d’achats auprès de fournisseurs étrangers.

Cette forme d’affacturage s’adresse à vous si votre entreprise souhaite se développer à l’international et si elle possède des activités qui ciblent directement des clients étrangers.

Définition de l'affacturage avec ou sans recours

L’affacturage est une technique permettant de financer votre besoin en trésorerie au travers d’un transfert de vos créances à un factor, Mais que se passe-t-il en cas d’impayés ? Si vous avez choisi un contrat d’affacturage sans recours, alors cela signifie que vous disposez d’une option d’assurance crédit. Même en cas d’impayés, le factor n’a pas le pouvoir de lancer des recours auprès de la société pour se faire rembourser. Il prend donc le risque de non paiement de la part du client. Cela n’est pas le cas avec un contrat d’affacturage avec recours. Dans ce deuxième cas, si la facture du client n’est pas payée, alors le factor peut appliquer des frais sur la facture et vous demander le remboursement des fonds avancés.

L’affacturage sans recours, qui semble le plus intéressant pour l’entreprise sur le papier, est aussi celui qui est facturé le plus cher. Il est souvent limité à certains débiteurs qui sont les plus susceptibles de payer.

Prenez rendez-vous avec Guillaume et découvrez le fonctionnement de Dimpl (10 minutes max, promis)
"La principale inquiétude de nos clients startup c'est le cash flow. Dimpl apporte de la sérénité au CEO qui peut se concentrer sur sa croissance"
Raphaël, CEO de Dimpl
Maintenant vous connaissez Dimpl.
Paiement à échéance, recouvrement externalisé et assurance impayé.

Questions fréquentes sur l’affacturage

Quels sont les avantages et inconvénients de l’affacturage ?

Les principaux avantages de l’affacturage sont (1) des liquidités disponibles sans attendre la date d’échéance de vos factures, (2) une trésorerie maximisée pour développer votre activité et (3) un BFR rééquilibré pour séréniser vos partenaires financiers. A l’inverse, les inconvénients de l’affacturage sont (1) le coût (autour de 5% du montant HT de vos factures cédées) et (2) le manque de visibilité sur les procédures de recouvrement qui peuvent abîmer votre relation client. Les factors sont parfois peu souples dans leurs conditions contractuelles, attention à vous assurer que cela corresponde bien au fonctionnement de votre entreprise.

Comment fonctionne une société d’affacturage ?

L’affacturage fonctionne en tripartite entre vous, vos clients et une entité appelée factor. Le factor achète vos créances (il vous paye le montant des factures à déléguer + le montant de sa prestation) et devient donc l’entité que vos clients devront rembourser. Le factor prend alors en charge les démarches pour se faire rembourser, voire les démarches de recouvrement judiciaire si elles sont prévues à la prestation.