Les guides du thème
Comprendre la gestion de trésorerie

Comment améliorer sa trésorerie ?

Temps de lecture : 4 minutes
Publié le
30/9/2021
par
Edouard Hocdé

La trésorerie, c’est le nerf de la guerre pour les entreprises ! Pour assurer la pérennité de votre activité, vous devez mettre en place des stratégies d’optimisation de trésorerie en choisissant les solutions qui vous permettront de bien gérer les finances de votre entreprise et vous éviteront de boire la tasse ! Découvrez les meilleurs conseils de Dimpl pour améliorer et renforcer votre trésorerie.

Pourquoi optimiser la trésorerie ?

Un levier de négociation commerciale

L’optimisation de la trésorerie peut servir votre stratégie commerciale. En effet, une gestion de trésorerie saine, c’est moins de retards de paiement et la possibilité de proposer à vos clients ou vos prospects plus de souplesse dans leurs délais de règlement. Un argument commercial qui peut faire mouche !

Préserver sa capacité de financement

Renforcement de la trésorerie = bonne gestion financière. Voilà, le signal que vous enverrez à votre conseiller bancaire lorsqu’il constatera que vous avez su optimiser et sécuriser votre trésorerie. Une trésorerie saine vous permet de garder une capacité de financement intacte et vous donne plus de marge de manœuvre au moment de négocier un crédit ou une autorisation de découvert avec votre banque.

Réduire le risque de faillite

En France, les problèmes de trésorerie sont une des principales causes de défaillance des entreprises. Si l’on n’y prend pas garde, les difficultés peuvent survenir très rapidement  : hausse de l’activité entraînant une hausse de vos dépenses, baisse de l’activité impactant vos ventes et vos frais de stockage, augmentation des retards de paiement de vos clients qui pèsent sur votre trésorerie…

Selon 96 % des dirigeants en France, le non-respect des délais de paiement met en danger leur entreprise, pouvant aller jusqu’au dépôt de bilan (1). Améliorer votre trésorerie vous préserve de ce risque car vous êtes capable de financer vos dépenses alors même que votre activité est en baisse.

Comment améliorer sa trésorerie ?

Analyser sa trésorerie pour bien optimiser

Vous vous demandez comment optimiser la gestion de trésorerie de votre entreprise ? La première étape est la plus simple, mais peut-être la plus négligée : l’analyse de vos encaissements et de vos décaissements. Mettez en place un suivi de votre trésorerie rigoureux et régulier et, surtout, prenez le temps de l’étudier ! L’interprétation et l’analyse de vos chiffres sont essentielles puisqu’elles vous conduiront à des prises de décisions stratégiques en fonction des objectifs d’amélioration que vous vous êtes fixés.

Réduire les décaissements

Pour optimiser la trésorerie de son entreprise efficacement, on cherchera d’abord à diminuer les coûts :

  • Abaisser les frais généraux. Faites l’inventaire de toutes vos dépenses pour un meilleur arbitrage. Peut-être pouvez-vous envisager de renégocier vos contrats, de supprimer ou de baisser certains postes de dépenses ?
  • Analyser les résultats afin d’identifier les produits les moins rentables et d’adapter votre offre et vos tarifs.
  • Optimiser la gestion de vos stocks pour diminuer vos frais de stockage.
  • Négocier avec vos fournisseurs, quand vous êtes en mesure de le faire, afin de revoir vos conditions de paiement et d’échelonner ou retarder vos paiements.

Augmenter les encaissements

Au-delà des solutions à mettre en place pour booster vos ventes, vous pouvez :

  • Exiger un acompte ou le paiement comptant de vos factures dès que c’est possible.
  • Proposer à vos clients actuels des escomptes pour paiement anticipé.
  • Mettre en place une politique de recouvrement avec un système de relances efficace ou externaliser le recouvrement amiable pour accélérer vos délais de paiement.
  • Envisager des solutions de financement pour renforcer votre trésorerie. L’assurance à la facture vous permet, par exemple, de percevoir le montant de vos créances plus rapidement.
Vous connaissez Dimpl ?
90% du montant de la facture perçu à l'échéance, quoi qu'il arrive.

Les solutions pour financer sa trésorerie

Le financement du BFR par des solutions externes est également un levier d’optimisation de trésorerie de votre entreprise. Il recouvre de multiples solutions ! Tour d’horizon des moyens de financements couramment utilisés pour améliorer la trésorerie :

Crédit bancaire

Le prêt bancaire est le mode de financement le plus classique : emprunter de l’argent à la banque moyennant un remboursement échelonné et soumis à des intérêts. Les crédits de trésorerie dont le but est de financer le besoin en fond de roulement sont généralement des prêts à très court terme (moins de 6 mois), considérés comme des facilités bancaires.

Découvert autorisé et facilité de caisse

Avec une autorisation de découvert, votre banque accepte que votre solde de trésorerie soit négatif, contre paiement d’agios. Le découvert autorisé est à négocier avec votre établissement bancaire. Il peut être utilisé ponctuellement, mais il est plafonné et limité à une certaine durée. La facilité de caisse est une autre solution de financement qui peut être accordée à une entreprise. Dans ce cas, son compte ne devra pas être débiteur plus de 15 jours par mois.

Affacturage

Particulièrement adapté aux entreprises qui souffrent de délais de paiement importants, l’affacturage permet de faire financer leurs factures. Elles cèdent généralement au factor leurs créances et la gestion du poste client, notamment les relances. C’est une solution efficace, mais relativement coûteuse, pour obtenir très rapidement le montant de leurs factures. En contrepartie, le factor prélève une commission de gestion, une commission de financement et des frais annexes. Attention, les retards de paiement peuvent également augmenter le coût de l’affacturage.

Cession Dailly

La cession Dailly est une solution qui consiste pour l’entreprise à céder ses créances clients à une banque. L’établissement bancaire reverse à l’entreprise le montant de la créance en attendant le règlement du client. La banque ne prend pas en charge le poste client et, que le client règle ou non sa facture, elle exige d’être remboursée du montant versé, avec des intérêts.

Assurance à la facture

L’assurance à la facture contre les impayés est une solution qui garantit aux entreprises de percevoir le montant de leurs créances sans attendre et de réduire considérablement leur DSO. Dimpl vous fait gagner en moyenne 27 jours de trésorerie ! Cette solution protège votre entreprise des retards et des défauts de paiement en vous proposant un tarif tout inclus (relances, recouvrement et défauts de paiement). Pas de mauvaise surprise, vous êtes indemnisé au tarif annoncé, quoi qu’il arrive.

Au-delà de ces solutions de financement de trésorerie courantes, l’entreprise peut également décider de lever des fonds : augmentation du capital, apport en compte courant d’associés, Business Angels, crowdfunding, etc.

L’optimisation de trésorerie par Dimpl

À quoi sert Dimpl ?

Dimpl vous donne l’assurance d’être payé à temps ! Vous assurez vos factures contre les retards et les défauts de paiement pour faciliter et sécuriser la gestion de votre trésorerie.

Comment ça marche ?

Pour assurer une facture chez Dimpl, c’est très simple :

  1. Vérifiez l’éligibilité de votre facture sur notre simulateur, vous obtiendrez une réponse immédiate.
  2. Couvrez votre facture directement sur notre plateforme.
  3. En cas de retard de paiement, demandez l’indemnisation de la facture assurée. Vous recevrez 90 % du montant de la facture et le reste au règlement de votre client.

Pourquoi souscrire cette solution ?

✔️ Dimpl vous permet un pilotage plus précis de votre trésorerie. Les retards de paiement ne viennent plus jouer les trouble-fête : vos prévisions sont fiables puisque vous recevez vos indemnités au plus tard 48 h après la date d’échéance.

✔️ L’assurance à la facture Dimpl vous permet d’anticiper et d’assurer le développement de votre entreprise : les retards et les défauts de paiement ne sont plus des freins à votre croissance.

✔️ Dimpl est une solution de financement saine : vous renforcez la trésorerie de votre entreprise tout en préservant sa capacité d’emprunt.

Combien ça coûte ?

Vous avez le choix entre deux formules :

  • Sans engagement : un tarif à la facture, compris entre 2 et 3 % du montant HT de la facture.
  • Sur abonnement : une formule adaptée aux entreprises qui souhaitent assurer un volume de factures mensuelles et bénéficier d’un taux dégressif de 1,2 à 1,8 % du montant des factures.
Prenez rendez-vous avec Guillaume et découvrez le fonctionnement de Dimpl (10 minutes max, promis)
"La principale inquiétude de nos clients startup c'est le cash flow. Dimpl apporte de la sérénité au CEO qui peut se concentrer sur sa croissance"
Raphaël, CEO de Dimpl
Maintenant vous connaissez Dimpl.
Paiement à échéance, recouvrement externalisé et assurance impayé.

Questions fréquentes sur l’amélioration de la trésorerie

Comment avoir toujours une bonne trésorerie ?

Le secret d’une bonne trésorerie réside dans un suivi régulier et rigoureux des flux financiers entrants et sortants. Ce suivi permanent vous donne une vue d’ensemble de la santé financière de votre entreprise. Il vous permet d’être immédiatement alerté en cas d’anomalie, d’anticiper les problèmes de trésorerie, mais également de saisir les opportunités de développement quand elles se présentent.

La trésorerie est-elle un critère de rentabilité d’une entreprise ?

Lorsque l’on souhaite améliorer sa rentabilité, tenir compte de sa trésorerie et la suivre de près est indispensable. L’analyse des indicateurs de trésorerie vous aidera à prendre les décisions stratégiques les plus profitables, en fonction de la situation de votre entreprise.