Les guides du thème
Comprendre l’affacturage

Comparatif escompte et affacturage pour les TPE et PME

Temps de lecture : 5 minutes
Publié le
30/9/2021
par
Arnaud Redor

Pour le financement de votre trésorerie, vous disposez d’un large panel de solutions. Entre escompte et affacturage, quelle option choisir ? Et si une alternative existait ? Nous dressons pour vous le portrait des solutions de financement adaptées au TPE et PME avec un éclairage sur les critères à prendre en compte lors de votre choix.

La différence principale entre escompte et affacturage

La différence entre l’escompte et l'affacturage se situe au niveau du mode de financement. Alors que l’affacturage pour les PME est une solution de préfinancement qui permet de régler les factures émises en direction des clients, l’escompte permet de régler les traites émises par l’entreprise en direction des clients grâce à l’intervention d’une banque ou d’un organisme de crédit.

Il s'agit dans les deux cas d’un mode de financement à court terme.

Les avantages de l'affacturage face à l'escompte

Alors qu’il est obligatoire que l’effet de commerce soit accepté et signé par le client débiteur pour faire l’objet d’un escompte, cela n’est pas le cas avec l’affacturage. Dès sa date d’émission, une facture peut être transmise au factor qui se chargera alors du préfinancement.

  • Avec l’affacturage, les délais sont réduits car il n’est pas nécessaire d’attendre le retour de la traite. Le paiement suit l’émission de la facture. L’affacturage permet de financer à partir de factures clients et non à partir d’une traite, ce qui limite les échanges de documents.
  • Alors que l’obtention d’une ligne d’escompte est compliquée pour une entreprise en création, il est possible de disposer au contraire d’une offre d’affacturage même en début d’activité.
  • Dans le cas de paiements avec virements, l’entreprise cliente n’a pas à gérer de traite. Cela empêche le préfinancement par escompte, mais ne dérange en rien la mise en place d’un contrat d’affacturage.

Les avantages de l'escompte face à l'affacturage

Si le cadre qui entoure la mise en place de l’escompte peut sembler plus contraignant que l’affacturage, il n’en reste pas moins que cette solution de préfinancement possède des atouts incontournables.

  • L’escompte ne nécessite pas de transfert de la relation commerciale auprès d’un factor. C’est vous qui maintenez l’exclusivité de la relation avec vos clients.
  • Alors qu’une solution d’affacturage nécessite un volume de facture à confier avec un encours maximal à ne pas dépasser, vous pouvez bénéficier d’une plus grande liberté avec l’escompte. C’est vous qui choisissez les effets à escompter selon votre niveau de trésorerie.
  • Les effets de commerce cédés à la banque ne rentrent pas dans les comptabilisations de votre bilan. Il s’agit là d’un levier puissant pour préserver votre capacité de financement et vous aider à investir.

Les avantages de Dimpl face à l'escompte et l'affacturage

L’affacturage et l’escompte se focalisent sur le préfinancement et le versement des fonds une fois la facture émise, Avec Dimpl, nous mettons l’accent sur une autre étape clé : la date d’échéance de la facture.

En créant notre offre d'assurance facture impayée, nous vous permettons d'assurer uniquement les factures que vous souhaitez et vous versons 90 % de leur montant à la date d’échéance prévue. Cela vous permet de sécuriser votre trésorerie et de ne pas avoir à vous soucier des impayés.

✔️ Si ce qui compte pour vous est la sécurisation des fonds et le paiement des factures en temps et en heure, Dimpl est la solution. Vous ne dépendez plus de la date de paiement effective pour vous financer. À la date d’échéance prévue, votre facture est réglée à 90 %.

✔️ Nul besoin de mettre en place un contrat d’affacturage lourd ou d’ouvrir une ligne d’escompte auprès d’un établissement bancaire. Dimpl est une solution aussi intelligente qu’agile. Grâce à notre plateforme en ligne, vous pouvez assurer vous-même vos factures avec une réponse dans la foulée.

✔️ Nous soignons votre relation client en appliquant nos valeurs de transparence et de disponibilité. Cela n’est pas toujours le cas avec des services d’affacturage ayant une approche agressive. Nous nous chargeons de la relance en cas de défaut de paiement avec tact, en préservant les relations humaines qui vous lient à vos clients.

Les critères pour choisir entre affacturage, escompte et Dimpl

Quelle est la meilleure solution de financement de votre trésorerie ? Pour effectuer votre choix entre affacturage, escompte ou assurance-crédit, il convient de prendre en compte plusieurs paramètres.

Essayez tout d’abord de comprendre quelles sont les démarches que va mener un factor ou une banque pour accepter de financer une facture ou la couvrir avec une assurance-crédit. L’étude de solvabilité et les diverses vérifications menées auprès de votre clientèle sont-elles fastidieuses et imposent-t-elles un délai important ?

Interrogez également le factor ou l’entreprise d’affacturage avec laquelle vous voulez travailler sur le montant global autorisé (tant pour l’escompte que pour l’affacturage). Vous devez avoir une idée de l’enveloppe que vous pouvez confier à ces solutions.

Enfin, puisque la vie d’une entreprise n’est pas un long fleuve tranquille et que tout est voué à évoluer, il est important de disposer d’un contrat qui puisse être changé le moment venu. Renseignez-vous sur les options et leur coût. Rien de pire qu’un contrat trop rigide qui vous bloque dans votre croissance.

Vous connaissez Dimpl ?
90% du montant de la facture perçu à l'échéance, quoi qu'il arrive.

Évaluer l'impact comptable et financier des trois solutions pour mon entreprise

Passer à une solution complète d’affacturage ou ouvrir une ligne d’escompte auprès d’un établissement bancaire va modifier la gestion des factures dans votre entreprise.

L’affacturage est un système lourd, imposant des procédures plus strictes. L’escompte lui aussi demande un effort de communication avec votre client car vous devez obtenir sa signature pour confier une traite et pouvoir en obtenir le paiement.

Ne pensez donc pas que l’affacturage et l’escompte soient des solutions pour vous faire systématiquement gagner du temps. Il peut en effet être nécessaire de rajouter une couche de gestion pour disposer de ce niveau de sécurité plus élevé.

Dans quels cas l’escompte et l’affacturage ne sont-ils pas pertinents ?

Les cas de figure où l'affacturage n'est pas pertinent

En ayant recours à un contrat d’affacturage, vous allez transmettre vos créances à un factor qui va prélever un montant de celle-ci pour se rémunérer. Cela signifie que vous allez perdre une partie de votre marge avec cette gestion. Ce n’est donc pas une solution pertinente si vous ne rencontrez pas de problèmes de trésorerie et que votre marge est limitée.

En réalité, si votre activité ne vous impose pas de proposer des délais de paiement à vos clients et de régler en parallèle vos factures fournisseurs rapidement, vous n’avez peut-être pas besoin d’affacturage. Le principal risque dont vous devez vous protéger concerne plutôt les impayés.

Les cas de figure où l'escompte n'est pas pertinent

Comme l’affacturage, l’escompte est un mode de financement relativement coûteux, peu adapté aux entreprises de petite taille. Surtout, il s’agit d’un système qui vous rend responsable en cas d’impayés des clients. Vous devez en effet verser une garantie auprès de l’établissement financier qui vous accompagne. Garantie qu’il conservera en cas de non recouvrement des créances.

En clair, si vous n’avez pas de décalage de trésorerie et si vous n’avez pas besoin de financer cette trésorerie pour vous développer, autant éviter d’ouvrir une ligne d’escompte auprès d’une banque.

Prenez rendez-vous avec Guillaume et découvrez le fonctionnement de Dimpl (10 minutes max, promis)
"La principale inquiétude de nos clients startup c'est le cash flow. Dimpl apporte de la sérénité au CEO qui peut se concentrer sur sa croissance"
Raphaël, CEO de Dimpl
Maintenant vous connaissez Dimpl.
Paiement à échéance, recouvrement externalisé et assurance impayé.

Questions fréquentes sur l'escompte et l'affacturage

Peut-on cumuler escompte bancaire et affacturage ?

Escompte bancaire ou affacturage, lequel choisir ? Les deux mon capitaine ! Rien ne vous empêche de cumuler les deux solutions de préfinancement. Vous pouvez avec ce montage diversifier vos sources de financement. Attention toutefois à une limite. Puisque l’objectif poursuivi est le même - à savoir le versement des fonds de manière rapide - il est conseillé de ne pas avoir un contrat d’affacturage et une ligne d’escompte au sein du même établissement. Il est préférable de choisir une banque d’un côté et un factor indépendant de l’autre.

Qu'est ce que la cession Dailly et en quoi est-ce similaire ?

La cession Dailly est une opération de cession de créances auprès d’établissements de crédit. Il s’agit d’un montage qui s’adresse en particulier aux entreprises personnelles ou aux personnes avec le statut de profession libérale. Le système Dailly se fait par voie de bordereau, communément appelé “bordereau Dailly”. La cession Dailly permet de recevoir le montant des créances sous forme d’avance ou d’un découvert autorisé (à hauteur du montant des créances cédées). En matière de gestion, il faut respecter dans des conditions de fond et de forme. Il faut par exemple notifier au débiteur que la créance a été cédée après avoir rempli le fameux bordereau Dailly. Celui-ci ne doit pas présenter d’erreurs sous peine d’invalidité.